Concert du 10 juillet 2018 à Aachen (Allemagne)

Concert franco-allemand pour le cycle de poèmes « Pomme et merle » 

Aachener Zeitung / Aachener Nachrichten

 

… Le compositeur, dirigeant également son œuvre et faisant tenir ensemble les différents corps sonores en un tout harmonique, a été admirable. Toutefois l’acoustique diffuse de la Citykirsche ne contribuait pas spécialement à une grande compréhension des structures souvent masquées  de la musique… La composition de Otto témoigne d’une grande variété de moyens. Au milieu de la saveur des dissonances, une relation à une référence tonale est préservée. Une musique d’une grande inspiration et d’une compétence relevant d’un pur savoir-faire. Les parties vocales, avant tout d’une grande exigence, ont trouvé auprès des deux chœurs de remarquables interprètes, qui ont pleinement répondu aux conditions demandées par la partition. L’excellente soprano, au timbre clair et riche dans le registre élevé, a maîtrisé ses longues lignes vocales avec souveraineté. La partie orchestrale, a été magistralement tenue par un ensemble composé de musiciens français et allemands.

         Thomas Beaujean

 

 Prof. Hans-Joachim Wagner, Musikwissenschaftler (Musicologue)

(Nürnberg, Capitale culturelle européenne 2025, service culturel)

 

 

 

« … C’est une nouvelle musique tout à la fois merveilleuse et posée, qui d’un côté met en avant les propriétés linguistiques de la musique et d’autre part témoigne d’une grande densité émotionnelle. Cela fait longtemps que je n’ai pas entendu cela sous la plume d’un compositeur contemporain. »

 

Concert du 23 octobre à Erlangen (Allemagne) 

 

Patrick Otto offre une performance de maître avec la symphonie n° 1 en Do majeur de Charles Gounod.

Klaus Dieter Schreiter à Erlangen,Erlangen Nachrichten, 26 février 2007

 

Création de Europa 1 le 5 mai 2009 à Rennes

 

Le quatuor Davilys a, ensuite, interprété “Europa 1” une création de Patrick Otto, un talentueux enseignant rennais.

Gérard Pernon, Ouest France, 11 mai 2009

 

Concert du 6 juin 2013 à Rennes

 

La Maîtrise de Bretagne célèbre Mozart

Sous la conduite de Patrick Otto, qui dirigeait l’ensemble des musiciens, la Maîtrise de Bretagne a montré toute son énergie, son homogénéité et sa musicalité tout au long de cette oeuvre, qui ne souffre pas l’à peu près ni la tiédeur.

Ouest France, 7 juin 2013